Escapade en Thailande

08 janvier 2017

JOUR 19 A JOUR 23 MERCREDI 7 AU DIMANCHE 11 DECEMBRE 2016 SEJOUR BALNEAIRE SUR L'ILE DE KO PHI PHI

DSCN3039

DSCN2915

DSCN2916

DSCN2909

DSCN2918

DSCN2919

Après une bonne nuit au calme dans notre petit hôtel situé à l'écart du centre ville, nous décidons de partir découvrir l'île.

Ko Phi Phi est le nom générique donné aux îles de Phi Phi Don et Phi Phi Ley, mondialement réputées pour leurs magnifiques plages de sable blanc, leurs falaises plongeant dans la mer, l'intense bleu turquoise des eaux et la richesse des fonds marins qui font le bonheur des plongeurs.

L'ensemble fait partie d'un parc national créé en 1983, mais seule Phi Phi Ley, inhabitée, fait l'objet d'une véritable protection.

 

DSCN2923

 

DSCN2924

 

DSCN2925

 

DSCN2927

 

DSCN2929Nous cheminons une bonne partie de la journée pour arriver presque à la pointe nord de l'île en découvrant de belles plages avec très peu de monde. Nous alternons avec des baignades dans une eau délicieuse.

Aujourd'hui, nous partons pour la journée faire du snorkeling et découvrir d'autres îles.

DSCN2935Le bébé singe joue avec une bouteille en plastique jetée probablement par un touriste....

DSCN2939

DSCN2943Première étape à Monkey Beach où vit une colonie de singes.

DSCN2952Une belle méduse.

DSCN3030

DSCN3034

DSCN2953Phi Phi Ley est la + petite île, célèbre pour ses coraux, la plage Maya Bay, et pour sa gigantesque grotte, la Viking Cave, surnommée ainsi à cause de modestes peintures rupestres. Les gitans de la mer vont y ramasser les nids d'hirondelles (de février à mai) au péril de leur vie. Les chinois en sont très friands.

DSCN2958

DSCN2967

DSCN2973Le lagon aux eaux couleur vert émeraude

DSCN2974

DSCN2975Maya Bay rendue célèbre depuis que la plupart des scènes du film La Plage y furent tournées avec Léonardo Di Caprio et Virginie Ledoyen. C'est vrai que l'endroit a du charme....

DSCN2977

DSCN2983

DSCN2985

DSCN2993Coucher de soleil sur la mer d'Adaman

Le snorkeling de cette journée a été assez décevant par rapport à l'Indonésie mais nous avons eu le plaisir de voir plusieurs fois de requins pointe noire.Cette journée bateau-baignade fut assez calme pour nous et donc le lendemain matin, nous décidons d'aller au view-point de l'île. Après 30 bonnes minutes de grimpette, on arrive sur un surplomb qui permet d'observer les deux anses de l'île que l'on embrasse ici d'un seul coup d'oeil. Magnifique vue.....

 

DSCN2997

DSCN2999Les deux anses de l'île dos à dos : une mer bleue et une mer verte

DSCN3004

DSCN3011

DSCN3014

DSCN3015Nous continuons notre balade dans l'île, plages, marche, petite criques cachées, grande plage de sable blanc, tout s'alterne dans une douce moiteur. Le temps est comme suspendu car il n'y a pas d'air.

DSCN3018

DSCN3019Déjeuner sur la plage

DSCN3021Retour en long-queue

Encore des petits coins cachés, loin de la foule, comme on aime.

DSCN3023

DSCN3027

DSCN3029

DSCN3032

DSCN3033Ce petit arrêt balnéaire nous a permis de souffler un peu avant de rentrer en France, de prendre son temps avant de repartir dans notre quotidien et d'apprécier quelques petits massages même si le massage thai est plutôt physique que câlin.

DSCN3040En attendant l'heure du ferry du retour.

 

La Thailande est vraiment une belle destination, où chacun peut trouver de quoi satisfaire ses envies entre balades, découvertes culturelles et culinaires, baignades, etc. Les thailandais sont agréables, courtois même si peu parlent couramment anglais. C'est un pays en pleine expansion, aux visages multi-culturels, très propre (comparé à beaucoup d'autres pays d'Asie et hormis les îles), où les habitants sont fiers de faire partager leur culture aux étrangers, et qui reste abordable par rapport à notre niveau de vie. Nous avons beaucoup apprécié et en garderons de bons souvenirs.

Nous reviendrons certainement dans quelques années pour découvrir d'autres endroits, tel que l'Isan, région du nord-est bordée par le Laos et le Cambodge et revoir Pascal et Ko en espérant avoir bientôt leur visite chez nous.

 

Posté par luckycaline31 à 16:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]


07 janvier 2017

JOUR 18 MARDI 6 DECEMBRE 2016 DEPART POUR SEJOUR BALNEAIRE

Ce matin, nous prenons un taxi pour l'aéroport national Don Muang pour prendre un avion pour Krabi(billet réservé par internet sur Air Asia Par chance, après un premier échec où le taxi a refusé de nous prendre prétextant des emboutteillages, le second est le bon. Il essaie de nous embrouiller un peu mais nous négoçions un prix tout à fait correct pour le chemin à parcourir et somme toute dérisoire pour nous. Nous arrivons assez rapidement à l'aéroport, ce qui nous soulage bien car nous devons mettre un bagage à la consigne pour éviter de tout transporter dans notre dernière étape de ses vacances, et avons largementle temps de faire cela sans stress. Nous reprendrons ce bagage au retour pour notre dernière nuit à Bangkok avant de reprendre notre vol international.

J'avais réservé par internet une prise en charge à l'aéroport de Krabi par une voiture privée pour nous conduire à l'embarcadère pour prendre le ferry qui se trouve à l'opposé, et tout se déroule formidablement bien (Arunsiri Travel & Tour-billet comprenant la prise en charge à l'aéroport + transfert en voiture à l'embarcadère + traversée en ferry  A/R). Ils sont très pro et tout est bien rodé.

En fin d'après-midi nous arrivons à destination KO PHI PHI (prononcé KO PI PI).

DSCN2896

DSCN2897

DSCN2901

DSCN2902

DSCN2903

Pour notre hébergement sur cette île, j'ai choisi le Mama Beach Residence, à 10mn à pied de l'embarcadère, petit hôel de charme, un peu à l'écart de la cohue, dont le patron est français, composé de 3 bâtiments sur 3 niveaux disposés en U face à la mer. L chambre est moderne, très design, toute en blanc, avec une salle de bain semi-ouverte sur l'extérieur. Petit resto sur la plage qui fera notre ordinaire plusieurs soirs. Excellent petit déjeuner, le meilleur de tout notre séjour avec oeufs, céréales, yahourts faits maison, jus de fruits frais, pancakes, toasts, confitures maison.....

DSCN2904

DSCN2905

DSCN2906

DSCN2907

DSCN2908

DSCN2911

DSCN2913

Posté par luckycaline31 à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2016

JOUR 17 - LUNDI 5 DECEMBRE 2016 CEREMONIE RELIGIEUSE

DSCN2817

DSCN2821Après un long trajet en voiture pour traverser tout Bangkok, nous arrivons dans un cadre idyllique où se situe l'église Saint Louis Marie  Grignon de Montford, lieu de la cérémonie religieuse.

DSCN2822

DSCN2825

DSCN2826Un orchestre et des choristes, situés derrière l'autel interprèteront différents morceaux tels que l'hymne à l'amour, l'adagio d'Albinoni, l'Ave Maria...Des amis de Pascal, chanteront en solo et donneront à cette cérémonie énormément de profondeur et d'émotions.

DSCN2828Pascal entrera dans l'église au bras de Michèle, puisque sa maman n'a pas pu être présente pour des raisons de santé.

DSCN2830

DSCN2833Nous attendons l'entrée de la mariée. Des enfants ont jeté des pétales de fleurs sur le tapis menant jusqu'à l'autel.

DSCN2836

DSCN2839La mariée KO, est accompagnée à l'autel par son frère ainé.

DSCN2842La robe est magnifique, et complétée par un voile de plusieurs mètres de long.

DSCN2846

DSCN2847Pascal et Ko échangent leur consentement.

DSCN2849L'échange des alliances.

DSCN2858La signature des registres.

DSCN2863Just married!.......

DSCN2875

DSCN2879La sortie de l'église

 DSCN2887Les enfants d'honneur

DSCN2891Les quatre frères : Jean-Marie, Pascal, Olivier, Laurent et Ko

DSCN2895Et nous.....

DSCN2818La réception a lieu dans les salons Jean XXIII, face à l'église.

Ces trois cérémonies furent grandioses et festives mais malheureusement nous avons peu cotoyer les mariés trop pris par les sollicitations des invités et leur gentillesse à répondre au plus grand nombre. Didier a été ravi de revoir ses cousins et nous pensons nous revoir lors de l'été 2017 lorsque Pascal et Ko viendront en France.

Posté par luckycaline31 à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

JOUR 16 - DIMANCHE 4 DECEMBRE 2016 BANGKOK ET SOIREE AU SHERATON

Ce matin, nous allons fait un petit tour au parc Lumpini, en utilisant le métro, toujours aussi nickel et où règne une parfaite discipline. Je lance un appel à tous les Français qui viennent en Thailande et prennent le métro souterrain ou aérien, n'aimeriez-vous pas que cela soit aussi propre dans le métro parisien ou d'ailleurs et que les gens laissent déjà descendre les voyageurs de la rame avant que d'autres essaient de rentrer en force à la façon bourin?? Ayant utilisé les transports en commun pendant 25 ans, j'aurais tellement aimé que cela se passe comme à BANGKOK..

DSCN2784

DSCN2777

DSCN2781

DSCN2788

DSCN2790

DSCN2791

Notre repas de ce midi a été coréen, une première pour moi, mais une belle découverte culinaire aussi.

 

Nous changeons d'hôtel pour être au plus près du Sheraton où à lieu la soirée officielle. Nous sommes logés au Centre Point Sukumwit 10 dans un appartement avec cuisine et machine à laver et où en profitons pour remettre nos affaires au propre avant notre séjour balnéaire. Nous faisons également deux bagages différents, un pour le reste du séjour et un que nous laisserons à la consigne de l'aéroport de Don Muang et que nous reprendrons au retour. Et oui, là encore, on apprécie ce service qui n'existe plus en France (à cause des attentats) mais qui pour nous nous enlève une bonne épine du pied.

DSCN2792

DSCN2794

 

La soirée au Sheraton est grandiose et les futurs mariés sont en costume traditionnel indien, Ko étant d'origine sikh. Il y a + de 300 personnes et les tenues d'une grande majorité de dames sont superbes.

 

DSCN2797

DSCN2812

DSCN2813Des portraits des futurs époux sont installés dans le hall d'entrée ainsi que le point prévu pour faire la photo officielle avec Pascal et Ko..... les pauvres y passeront plusieurs heures debouts pour faire le cliché avec un maximum de personnes.

DSCN2800Ko, Pascal et ses frères

DSCN2806Les futurs mariés

 

DSCN2808

 

DSCN2810

 

DSCN2811Danièle, Rolf et les futurs mariés

 

 

Posté par luckycaline31 à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

JOUR 15 - SAMEDI 3 DECEMBRE 2016 SOIREE COCKTAIL SUR LA GEISHA

DSCN2726

DSCN2723

DSCN2729

DSCN2762Vues de notre chambre

DSCN2765

Nous sommes de retour à Bangkok pour les festivités du mariage de Ko et Pascal. Pour éviter trop de déplacement, j'ai choisi un hôtel proche du point d'attache de la Geisha, le Avani Riserside Hôtel, qui donne sur la Chayo Praya. Au 26ème étage, une piscine à débordement surplombe la ville....vue imprenable!....

DSCN2768

DSCN2766

DSCN2728Vue du 26ème étage,  sur la piscine d'un autre hôtel

DSCN2775

DSCN2731la Geisha

 

Ce soir,la première soirée au lieu à bord de la Geisha, appartenant à des amis français de Pascal et Ko, Marie et Eric Poisson, avec lesquels nous faisons connaissance et qui sont charmants. Après avoir bourlingué dans tous les pays du sud-est asiatique et même d'autres, ils ont décidé de se poser un peu et on choisit la Thailande, pays multi-culturel en plein développement mais ayant un profond respect de la hiérarchie (et du défunt roi) et de leurs traditions, ce que sans jouer les rabatjoies, nous n'avons plus en France.

DSCN2734

DSCN2733Didier et 2 de ses cousins : Laurent et Jean-Marie, frères du futur marié

DSCN2737

DSCN2744

DSCN2757

DSCN2761Des surprises émaillent cette belle soirée.

 

DSCN2755Pascal ayant reçu un porte-bonheur chinois.

 

Posté par luckycaline31 à 05:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]


10 décembre 2016

JOUR 14 - VENDREDI 2 DECEMBRE 2016 COURS DE CUISINE THAIE ET CHIANG MAI

En bons gastronomes et cuisiniers qui se respectent, nous ne pouvions pas laisser passer l'occasion de prendre un cours de cuisine thaie.

Aiguisez vos papilles et laissez-vous envahir par de nouvelles senteurs, ces parfums qui font de la cuisine thaie une variété infinie de richesse gustative.

La base de la cuisine est le riz. on le fait frire et on l'accomode de mille manières (avec poisson, boeuf, porc, crabe, crevettes, légumes). La plupart des plats sont + ou - épicés. Un peu ou alors beaucoup trop pour un palais occidental. Il y a aussi les nouilles frites (pad thai).

Ce qui donne sa saveur à la cuisine thaie, outre la fraîcheur des produits, que l'on a pu constater de nos propres yeux sur les multiples marchés locaux, ce sont les épices et les herbes : coriandre, curry, menthe, citronnelle, piment, safran blanc, et gingembre, galanga. Les sauces de poisson, de moules, d'huitres ainsi que celle de soja sont couramment utilisées pour relever les plats.

 Nous sommes accueillis par Yves, un français vivant avec Pook, une thaie haute d'1,45m mais pétillante de vitalité et de bonne humeur. Yves nous présente par mal d'ingrédients locaux, dont sans me vanter j'en connais beaucoup. Ensuite, nous allons comme on dit "mettre la main à la päte"......de riz.... - c'est une blague - avec Pook.

DSCN2609

DSCN2611

DSCN2617

DSCN2619

DSCN2627

DSCN2620

 

DSCN2629

DSCN2632

DSCN2637

DSCN2638

DSCN2633

 Les desserts sont peu prisés en Thailande. L'exception qui confirme la règle, c'est le délicieux et très nourrissant "sticky rice with mango". Il y a aussi toute la richesse des fruits qui nous met l'eau à la bouche : mangue, ananas, papaye, noix de coco, ramboutan, carambole, pomelo, rose apple, pastèque, jack fruit, que l'on trouve dans toutes les échoppes de rues, qui les vendent déjà épluchés et découpés.

 

DSCN2645

DSCN2646

DSCN2647

DSCN2649

La cuisine royale thaie est née à la cour d'Ayutthaya, où l'on combinait délicatesse des mets et raffinement de la présentation. L'art de la table agrémentée d'une découpe de fruits et légumes en motifs floraux finement ciselés s'est perpétuée jusqu'à nos jours.On peut en apprécié toute la richesse décorative dans des plats agencés en de somptueuses et harmonieuses compositions flattant l'oeil autant que le palais (royal ou pas!).

Après avoir dégusté nos succulents plats, nous décidons de continuer notre découverte de Chiang Mai, histoire de digérer un peu.

Le Wat Pran Tao était à l'origine le quartier où vivaient les moines, proche du temple Chedi Luang ; il a été rénové en 1796 à l'époque du roi Kawila. De nos jours, il y a encore une école de bonzes en activité.

DSCN2654

DSCN2656

DSCN2659

DSCN2661

DSCN2663

DSCN2660

DSCN2664

DSCN2665

 

Le Wat Chedi Luang

DSCN2667

DSCN2668

DSCN2671DSCN2674

DSCN2675

DSCN2678

DSCN2677

DSCN2685

DSCN2686

DSCN2687

DSCN2688

Cette première salle est interdite aux femmes, car Mesdames nous sommes impures à cause de nos menstrues....et oui, c'est même affiché ainsi alors que nous sommes au XXI ème siècle. Heureusement j'ai quand même pu constater que cela faisait sourire et même rire certains hommes occidentaux, bien sûr.

DSCN2692

DSCN2694

DSCN2695

DSCN2698

DSCN2700

DSCN2702

Derrière le prang chargé d'or s'élève un massif chedi en briques de 85m, gardé par d'effrayants naga. Construit en 1391 sous le règne du roi Saen Muang Ma, il abrita un temps le bouddha d'émeraude de Bangkok.

DSCN2710

DSCN2719

DSCN2720

DSCN2718

DSCN2712On peut encore admiré quelques majestueux éléphants .

 

DSCN2713

DSCN2705

Posté par luckycaline31 à 02:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2016

JOUR 13 - JEUDI 1ER DECEMBRE 2016 LE TEMPLE BLANC ET LES OMBRELLES

Ce matin, nous débutons les visites par le musée des minorités ethniques à Chiang Rai (Hilltribe Museum).C'est un musée associatif proposant une intéressante expo  sur les tribus qui peuplent la région de Chiang Rai, leurs modes de vie, moyens de subsistances, etc. Les bénéfices sont réinvestis dans les actions du planning familial et l'amélioration des conditions de vie des tribus :  avant les opérations de propagande du planning familial, les famillles avaient souvent une dizaine d'enfants, aujourd'hui la moyenne est tombée à 2-3 enfants.

DSCN2503Les Karen

 

DSCN2501Les Akha

DSCN2500Les Lahu

 

Juste à quelques pas de notre prochaine découverte, nous observons de magnifiques coqs, spécimen particulièrement chouchoutés auquels on fait des massages de pattes, et oui, ça rigole pas, avant de les lancer dans l'arène pour le combat (mais pas jusqu'à la mort), et qui font monter les enchères très haut car les Thailandais sont très joueurs et parient beaucoup et sur pas mal de choses.

DSCN2509

DSCN2513

DSCN2511

DSCN2512

DSCN2515

 

Nous allons maintenant visiter un des + étonnants temples de la Thailande, avec un pied dans la tradition et un autre dans la science-fiction. Il a été imaginé et construit en 1997 par le peintre, sculpteur et architecte  Ajarn Chalermchai Kositpipat, en hommage au roi Bhumibol, le défunt Rama IX; on peut aimer ou détester, mais force est de constater que cette construction hallucinante à la limite du kitsch baroque attire les foules.

DSCN2516

DSCN2518

DSCN2522

DSCN2524

DSCN2525

En rupture avec les temples traditionnels, cette grande meringue d'une blancheur éblouissante (ne pas oublier ces lunettes de soleil), hérissée de volutes pointues, n'en est pas moins un temple en activité symbolisant la pureté du bouddhisme en face des fléaux qui guettent l'humanité : l'alcool, le vice, la terreur (symbolisée par  des créatures de films hollywoodiens genre alien). Il est entièrement tapissé de morceaux de miroirs, suggérant la réflexion de l'illumination.

DSCN2527

DSCN2530

Pour y accéder entre deux crocs géants, on passe sur un petit pont surplombant un espace où grouillent des créatures des enfers tendant leurs mains vers le ciel.

DSCN2532

DSCN2565

DSCN2530

DSCN2528

DSCN2536

DSCN2533

DSCN2539

DSCN2542

DSCN2544

DSCN2548

DSCN2549

DSCN2550

Nous avons ensuite visiter les ateliers de création et de réfection dédié au temple blanc.

DSCN2557

DSCN2559

DSCN2561

Pour terminer la journée, nous nous rendons à Bo Sang où de fines ombrelles sont confectionnées avec du papier fabriqué à partir d'écorce de mûrier et les autres parties sont faites en bambou, idem pour les éventails. Cette activité artistique est principalement réalisée par des femmes, of course!.....

DSCN2576

DSCN2578

DSCN2579

DSCN2580

DSCN2582

DSCN2584

DSCN2585

DSCN2589

DSCN2590

DSCN2591

Il existe aussi des modèles plus grands.

DSCN2583

DSCN2586

DSCN2587

DSCN2592

DSCN2595

DSCN2603

Nous poursuivons notre route jusqu'à Chiang Mai et nous retournons à l'hôtel Rimping Village où nous avons déjà sjourné pour deux nuits.

DSCN2605

DSCN2606

DSCN2608

 

Posté par luckycaline31 à 03:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 décembre 2016

JOUR 12 - MERCREDI 30 NOVEMBRE 2016 CHIANG RAI

Ce matin, nous sommes allés à Sop Ruak, pour visiter le Hall of Opium, conçu à l'initiative de la reine mère dans la foulée de son Doi Tung Development Project pour sensibiliser le public à la nature, à l'histoire et aux effets dévastateurs du pavot, longtemps cultivé dans cette région.

L'exposition aborde tout ce que l'on voudra savoir sur l'opium, présentation pédagogique remarquable, faisant usage des dernières technologies multimédia. On traverse d'abord un tunnel obscur de 137 m, sur fond musical, avec des bas-reliefs illustrant la grande variété d'états liés à la prise de narcotiques, histoire de nous plonger dans le bain, avant de déboucher dans un hall qui montre une plantation de pavots, en fait des Papaver Somniferum, la plante dont on extrait l'opium.

DSCN2461

DSCN2460

On traverse une multitude de salles retraçant l'histoire de ladite substance, de son commerce (avec la reconstitution d'un dock de la Compagnie des Indes), les conflits que celui-ci engendra entre l'Angleterre et la Chine, comment l'opium était consommé au XIXème siècle dans les fumeries, son interdiction progressive depuis la convention de La Haye en 1912, les moyens imaginés par les trafiquants pour déjouer les contrôles, les différents types de drogues et les effets dévastateurs qu'elles peuvent avoir sur la vie d'un homme.

DSCN2494

DSCN2495

DSCN2459

On voit également un triste catalogue des célébrités victimes de l'addiction : Charlie Paker, Billy Holliday, Elvis Presley, Eric Clapton, Maradona, Kurt Cobain...

 

DSCN2458

La visite se termine sur un panorama des populations installées dans le Triangle d'Or, qui toutes utilisent l'opium à des fins thérapeutiques.

Du pavot, on tire :

- la codéine notamment utilisée dans les sirops contre la toux,

- la morphine utilisée contre la douleur,

- l'héroine issue de la morphine, donc un cran au-dessus dans la graduation des produits,

- l'opium sous forme de pâte, qui est fumée.

DSCN2496Des bacs que l'on chauffe pour cuire la pâte d'opium.

Le commerce lucratif de l'opium était, pour l'essentiel, entre les mains des débris du KMT (Kupar les communistes après la victoire de la révolution de 1949). Utilisées dans les années 1950 par la CIA pour boucler la frontière sino-birmane, les forces du KMT ont été au service des opérations de contre-guérilla menées dans les régions montagneuses du nord. Certains se sont lancés dans le trafic de la drogue, en Thailande comme en Birmanie. Au Siam, ces anciens militaires ont depuis déposé les armes et ont obtenu la nationalité thailandaise pour eux et leurs descendants.

La Thailande est largement considérée comme l'exemple le + réussi du remplacement de l'opium. Bien que la production maximale n'y ait jamais été particulièrement importante (peut-être 150 à 200 T), l'approche de la Thailande est citée en exemple en raison de la politique agricole qui a été encouragée pour remplacer l'opium. Dans le passé, les caravanes d'opium descendaient des confins birmans, laotiens et thais entre mars et juin, les + importantes transportant jusqu'à 20 t d'opium. Depuis, + de 150 variétés de cultures ont été proposées aux fermiers avec succès : le chou, les haricots de laitue et nains, le thé, le café, les pêches, les pommes, et les fleurs décoratives.

Cela ne signifie pas pour autant que l'opium soit complètement éradiqué. Le narco-trafic du Triangle d'Or s'organise toujours autour de la région dite "des trois frontières", les trafiquants utilisant les avantages du relief. Ils franchissent les frontières via les innombrables chemins muletiers et les cols que ceux-ci permettent de passer, mais aussi les routes commerciales dont la fréquentation ne cesse d'augmenter.

Le Mae Fah Luang Garden est un site dédié à la reine mère (décédée en 1994), qui fit bâtir ici un superbe chalet de style savoyard, la Villa, pour avoir un lieu de séjour dans cette région du nord, où elle entreprit de nombreux projets de développement.

DSCN2484

DSCN2488

DSCN2489

 

DSCN2486

DSCN2463

DSCN2464

DSCN2465

DSCN2466

DSCN2472

Sorte de Mère Térésa couronnée, Mae Fh Luang ("mère royle venue du ciel") est vénérée par les Thailandais. C'est par milliers qu'ils affluent ici pour lui rendre hommage, un peu comme les catholiques vont à Lourdes. Le hall commémortif retrace en détail sa vie, ses oeuvres et en particulier ce qu'elle a fait pour la région du Doi Tung, qu'elle a contribué à sortir du sous-développement en diversifiant les cultures, supprimant au passage celle de l'opium et en restaurant l'ecosystème.

DSCN2474

DSCN2477

DSCN2485

DSCN2479

DSCN2481

Et pour la beauté, quelques orchidées......

DSCN2469

DSCN2471

DSCN2470

DSCN2468

 

 

Posté par luckycaline31 à 05:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 décembre 2016

JOUR 11 - MARDI 29 NOVEMBRE 2016 MAE SALONG, LA TRIBU AKHA ET LE TRIANGLE D'OR

DSCN2325

Ce matin, nous prenons la route pour Mae Salong, village à majorité chinoise.

DSCN2331

DSCN2333

DSCN2334

DSCN2336

DSCN2337

DSCN2338

DSCN2329

DSCN2365

DSCN2372

La rosella dont on fait une excellente boisson avec les fleurs non ouvertes.

DSCN2353

DSCN2359

DSCN2361

Ensuite, nous allons à Doi Salon voir le marché Akha.

DSCN2373

DSCN2375

DSCN2376

DSCN2377

DSCN2379Les Akha d'origine tibéto-birmane, viennent du Laos et du sud de la Chine (Yunnan) et se sont installés en Birmanie à la fin du XIXème siècle. Puis ils ont émigré vers les régions de Chiang Rai et de Chiang Mai au siècle dernier. On en dénombre environ 65 000. Ils vivent sur les montagnes ou à flanc de collines : ils sont donc assez difficiles à atteindre. Ils cultivent l'opium, le riz, le maïs, mais également le millet et divers légumes. Leur élevage de volailles, de cochons, de buffles répond à leur besoin de sacrifices. La soupe de chien constitue un de leurs plats favoris, faisant même l'objet d'un véritable événement.

DSCN2382

DSCN2383

DSCN2346

DSCN2348

 Les Akhas détiennent la palme pour l'esthétique vestimentaire, basée sur le noir et le rouge. Leurs costumes sont étonnants. La femme porte la jupe ainsi que des jambières décorées. Sa tête est couverte d'une sorte de coiffe haute, agrémentée de boutons d'argent, de perles et de graines, de pièces de monnaie et de pompons rouges.

DSCN2344

DSCN2347

DSCN2345

Nous avons ensuite traverser des plantations de thé cultivé en terrasse principalement par des réfugiés chinois qui ont quitté la Chine lors de la révolution en 1961.

DSCN2385

DSCN2387

Didier a enfin trouver du thé matcha qui coûte si cher en France. Nous allons donc avoir le droit de goûter à de nouvelles recettes....

 

Nous arrivons à Chiang Saen, à 35 km de Mae Sai, et qui est certainement le village le plus authentique de la région du triangle d'or. Difficile d'imaginer que Chiang Daen fut la capitale d'un royaume bien plus ancien que Chiang Mai et dont les origines rmontent au Xè siècle. Il rest encore de ses remparts d'autrefois des monticules ocre grignotés par le temps et la végétation.

Le Wat Phratat Chedi Luang date du XIIIème et cela lui confère un charme indéniable.

DSCN2402

DSCN2403

DSCN2404

DSCN2405

Petite pause déjeuner : toujours aussi bon, et riche en saveurs

DSCN2409

DSCN2413

DSCN2415

DSCN2416

Nous arrivons ensuite à Chang Rai et au fameux "triangle d'or". Il est appelé également région des 3 frontières puisque c'est là que se rejoignent celles du Laos, de la Thailande et du Myanmar (ex Birmanie). La partie thailandaise de cette région rurale est composée de villages richement boisés, bordés à l'est par le Mékong. Cette région n'est désormais plus la plaque tournante du commerce de l'opium. Sa culture a même été quasiment éradiquée dans ce pays, depuis que le gouvernement a durci sa politique envers les trafiquants, tout en favorisant le développement de cultures de substitution. Aujourd'hui, la production locale s'étend essentiellement au Myanmar et au Laos avec respectivement 970 et 25 t produites en 2013. Une paille comparée aux 5 500 t produites en Afghanistan sur la même période.

DSCN2417

DSCN2418

DSCN2419

DSCN2422

DSCN2426

DSCN2427

DSCN2428

DSCN2425

DSCN2431

DSCN2434

Nous prenons un petit bateau pour faire une incursion au Laos.

DSCN2435

DSCN2437

DSCN2439

Posté par luckycaline31 à 16:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 novembre 2016

JOUR 10 - LUNDI 28 NOVEMBRE 2016 CUISINE CHEZ LES LAHU ET THATON

 

Pour commencer la journée, nous visitons la ferme aux orchidées.

DSCN2179

DSCN2180

DSCN2181

DSCN2182

DSCN2183

Que de beauté, en couleur, en forme, en taille......

DSCN2184

Les orchidées sont des plantes épiphythes, vivant sur un support végétal ou minéral, sans le parasiter. La plupart des 25 000 espèces poussent sans terre. Plus de 470 sortes sont présentes naturellement dans la région de Chiang Mai. 

DSCN2189

DSCN2193

DSCN2195Celle-ci fait penser à une grappe de jonquilles.

DSCN2199

DSCN2198

DSCN2201

DSCN2202Et la rose de porcelaine, c'est pas mal non plus!....

DSCN2204L'héliconias

 

Des paysages superbes nous rappelle le Vietnam.

DSCN2205

DSCN2206

DSCN2207

DSCN2212

Aujourd'hui, nous voyons une autre tribu montagnarde, les Lahu. D'origine sino-tibétaine (Yunnan), on en dénombre environ 103 000 en Thailande, qui sont installés le long de la frontière birmane, au nord de Chiang Mai et de Chiang Rai. Leurs villages sont petits, dispersés et situés à une altitude de 1 000 mètres environ, donc à l'écart des lieux de résidence thais. Mais leur isolement ne les empêche pas d'avoir le sens de la fête.

Ils cultivaient l'opium en plus du riz et du maïs, et en tiraient autrefois une grande source de revenus. Les Lahu sont également éleveurs et surtout chasseurs. Leur arbalète est toujours prête à servir. La société lahu est de type matriarcale et monogame. Animistes, ils croient aux esprits, ont des sorciers et accordent une place importante à leurs ancêtres.

 Etant des chasseurs, les Lahu doivent se débrouiller avec se qu'ils trouvent dans la forêt pour se nourrir et cuisiner. Et aujourd'hui, la surprise est pour nous. On doit préparer le déjeuner sous les consignes de nos hôtes, qui ont déjà allumé un feu et fait bouillir de l'eau dans un bambou.

DSCN2213

DSCN2214Des patates douces ont été cuites sous la cendre, pendant que des piments et des tomates grillent.DSCN2217

DSCN2215Des vêtements des hommes sont décorés de clochettes en argent.

DSCN2220

De précieux éléments pour vivre en forêt : une machette et du bambou qui sert à beaucoup de choses.

DSCN2219Didier met du riz dans des feuilles de banane et en fait des petits paquets qu'il glisse ensuite dans une section de bambou. On remplit la tige de bambou avec de l'eau et on met le tout au feu.

DSCN2224

DSCN2227

DSCN2231

DSCN2235Pendant ce temps là, notre hôte à tailler des brochettes dans du bambou et enfile des morceaux de viande qu'il met à griller.

 DSCN2237

 

DSCN2241

 

DSCN2244Pendant ce temps, l'eau dans le bambou à chauffer et maintenant on rajoute des oignons, de la citronnelle, du galanga et des fougères.

DSCN2248

DSCN2250

DSCN2253

DSCN2256Didier et Aor écrasent les piments, les tomates et des herbes aromatiques dans un pilon en bambou pour nous faire une délicieuse sauce.

DSCN2257La tenue vestimentaire des hommes, à cette saison, est surtout composée d'une veste avec ou sans manches décorée de motifs réalisés avec des clochettes cousues.

DSCN2260

DSCN2262

DSCN2261

DSCN2263

DSCN2267Et voilà, notre délicieux repas préparé dans un bambou, très riche en saveurs, rapidement fait avec des produits issus de la nature, et avec en dessert un beau plateau de fruits : caramboles, petites bananes, clémentines, ranboutangs.

DSCN2279

DSCN2280

DSCN2281

DSCN2282

DSCN2286Le temple animiste des Lahu est très simple en décoration, proche de la nature et sans fioriture en comparaison des autres temples. On y trouve des objets en bois sculptés et des outils qui rappellent le travail de la terre.

Dans la campagne

DSCN2276

DSCN2278

DSCN2287

DSCN2289

DSCN2291

Notre dernère visite du jour, sera pour le Wat Thaton, temple moderne perché sur une colline qui surplombe la rivière Kok, qui n'est plus emprunté maintenant que par les pirogues pour les touristes, l'amélioration du réseau routier ayant été fatal au trafic fluvial.

DSCN2296

DSCN2297

DSCN2298

DSCN2300

DSCN2293

Ce temple abrite une magnifique collection de bouddhas, tous différents en matériau, en forme, en position, venant de pays tel que la Birmanie, le Népal, le Tibet, la Chine, le Laos, le Cambodge, etc......

 

DSCN2301

DSCN2302

DSCN2303

DSCN2304

DSCN2305

DSCN2306

DSCN2307

DSCN2309

DSCN2313

DSCN2316

Nous sommes logés au Old Tree House, située sur les hauteurs de Thaton, d'où l'on a une très jolie vue sur les environs et tenue par un couple franco-thai. La chambre est spacieuse dans un bungalow joliment fini, avec un déco raffinée (bambou tressé, paille de riz, baldaquin et moustiquaire. Et cerise sur le gâteau, une piscine au pied de notre logement.

DSCN2319

DSCN2320

DSCN2322

Posté par luckycaline31 à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]